L'élevage de nos vins


Les vendanges
, l'équipe technique concentre toute son attention sur les grappes. Gorgé de soleil, né des cépages Merlot mais également Cabernet et Malbec où il puise la délicatesse de ses arômes et la plénitude de son goût, le CHATEAU SAINT-GEORGES se repose dans l'ombre et la quiétude des chais. C'est dans ce lieu privilégié qu'une alchimie divine transforme le moût de raisin en un nectar limpide. L'expression du Terroir comme la capacité du vin à évoluer dans le temps requièrent une maturité parfaite. Le Merlot, souple et rond, qui recouvre 60 % de la propriété, est le plus précoce. Vient ensuite le Malbec pour 20 % de l'encépagement et 20 % ce Cabernet Sauvignon, qui apporteront structure et fraîcheur lors de l'assemblage.

L'exigence de qualité trouve un écho à la cueillette comme tout au long de la saison. Fidèle à sa philosophie de tradition et de modernité, le CHATEAU SAINT-GEORGES dispose d'un quai de réception de vendange performant. Il voit s'enchaîner une table de tri, ainsi qu'un égreneur, de manière à effectuer une sélection rigoureuse des raisins.

Après ces étapes indispensables à la production d'un Grand Vin, la vinification va alors pouvoir commencer, avec le même objectif : sublimer le Terroir.

Au CHATEAU SAINT-GEORGES, la gestion parcellaire est respectée à chaque étape de la vinification. Les cuves de contenances variées permettent de vinifier séparément la récolte issue des diverses parcelles. Après l'encuvage, la macération pré-fermentaire à froid vise en particulier à préserver au mieux la fraîcheur, les caractères aromatiques et la couleur du millésime. La modernité se met alors au service du terroir.

Suivent alors environ une semaine de fermentation alcoolique, et deux à trois semaines de macération. Au moment des écoulages, le " vin de goutte " est séparé des " vins de presse ", élevés séparément. Par la suite, si leur qualité le permet, le Maître de Chai les assemblera avec le grand vin. En attendant cette opération si délicate, la fermentation malolactique s'effectuera, avant que le vin ne soit mis en barriques pour que commence l'élevage. Celui-ci dure 16 mois. La part du bois neuf est d'environ 50%.

Fin janvier début février, a lieu le premier soutirage traditionnel, destiné à éliminer les particules solides qui se sont déposées. Cette opération se renouvelle tous les trois mois.

Le Printemps est le théâtre de l'assemblage, sans doute l'opération la plus délicate. Les vins sont dégustés séparément puis assemblés dans des proportions bien définies, de manière à n'en retenir que l'essence pour atteindre l'équilibre optimal.Le vin issu des jeunes vignes est commercialisé sous le nom de CHATEAU PUY SAINT-GEORGES. Enfin, plus d'un an et demi après la récolte vient l'heure glorieuse de la mise en bouteille…